info@rqoh.com   514 846-0163 ou sans frais 1 866 846-0163
2.2.4 Portes extérieures
21 mars 2017

2.2.4 Portes extérieures

Printemps

Au niveau des portes extérieures, plusieurs éléments les composent et sont à vérifier. Cela inclut le cadre, la porte elle-même, la contre-porte, la quincaillerie, le ferme-porte, le seuil, les coupe-froid, le calfeutrage, la peinture/teinture ainsi que le vitrage. Toutefois, ces éléments ne sont pas systématiquement présents dans chacun des cas.

Déficiences possibles

Tout d’abord, les cadres de portes extérieures peuvent être faits de bois ou de métal. Il faut en vérifier l’état et s’assurer que le métal ne soit pas rouillé et que le bois ne soit pas pourri, généralement à la base. La porte elle-même peut également être faite de bois ou de métal, elle peut donc casser près des charnières ou gauchir avec l’humidité. Lorsque les portes sont en bois, il faut aussi s’assurer que son fini soit intact. Lorsqu’on constate que la peinture ou la teinture est défraîchie ou manquante, il faut intervenir rapidement afin que la porte soit protégée des intempéries. Au niveau de la quincaillerie, on retrouve par exemple les charnières et les poignées, il faut tout simplement vérifier l’usure de ses composantes. On trouve parfois des fermes portes sur les portes extérieures. Servant à refermer la porte sans aide, ce composant utilise un mécanisme à piston dans un cylindre d’huile. Dû au changement de pression à l’intérieur du bâtiment, conséquence de l’ouverture des fenêtres, les fermes portes doivent être ajustées deux fois par année sur les portes extérieures. Ils doivent être changés lorsqu’il y a apparition de traces d’huile ou lorsqu’ils n’ont plus la capacité de retenir la porte sans la faire claquer. Les seuils de bois ou de métal doivent être solidement fixés afin d’empêcher l’eau d’entrer et être ajustés au besoin. Le coupe-froid est la première ligne de défense pour l’étanchéité d’une porte, il ne faut donc pas les négliger et ne pas hésiter à les remplacer au besoin. Le calfeutrage joue un rôle important contre les intempéries, il faut donc s’assurer qu’il soit présent sur le pourtour des portes et qu’il ne soit pas fissuré ou desséché. Il faut également inspecter les vitrages, qu’ils soient fixes ou mobiles. Il faut s’assurer que le vitrage ne soit pas fissuré et que son mécanisme soit intact.

Professionnel

Architecte.

Corps de métier

Préposé à l’entretien, spécialiste en portes et fenêtres.

 

Usure suggérant un mauvais ajustement
de la porte

Traces d’humidité sur une porte

Calfeutrage manquant

Calfeutrage fissuré/desséché

      

Télécharger la fiche
Télécharger la grille

Les commentaires sont fermés.